Screenshot-52A la surprise générale, ce ne fut pas un, mais deux bébés qui montrèrent leur bouille. Alice et Samsom Staford.

Screenshot-53Evidemment, quelques paparazzis étaient présents pour prendre des clichés des enfants de cette 6e héritière si atypique et sous le feu des projecteurs malgré elle. Cependant, pour Thea, il était hors de question que si jeunes, on retrouve la photo de ses jumeaux en première page de tous les magazines people de la ville.

" Essayez ne serait-ce qu'une fois de prendre en photo mes enfants et je vous assure que votre carrière sera à la poubelle. Vous ne m'avez écouté concernant MA vie privée, mais sachez que concernant celle de mes enfants je serai pire. Bien pire."

Le journaliste tenta de répondre quelque chose, mais elle ne voulait pas entendre un quelconque argument stupide

"Non. Je ne veux rien entendre de votre part. Votre travail est de faire vendre des magazines, le mien est de protéger la vie privée de mes enfants. Je ne me revendique peut être que rarement en tant que tel, mais je suis une Staford, et croyez moi que je ferai jouer tous les contats dans cette vile que j'ai, ainsi que ceux de mes parents, et grands-parents pour m'assurer que plus jamais vous ne puissiez retravailler pour un quelconque magazine."

Elle rentra ensuite calmement chez elle. Et en effet, on entendit beaucoup parler de la naissance des enfants de la 7e génération de la lignée des Staford mais aucun nom, aucun sexe, ni aucune photo n'avait été dévoilée. Comme quoi, s'exprimer était parfois payant.

Screenshot-57C'est au petit matin qu'en se levant Pensée alla découvrir son petit enfant. La surprise fut assez grande lorsqu'elle découvrit deux petits bout'chou somnolants chacun dans un berceau. Une petite étiquette faite à la va-vite indiquait Alice dans un berceau, et Samson dans l'autre. Une fille et un garçon donc, une première dans la famille.

C'est en s'approchant vraiment des berceaux que pleins de choses se mirent à se bousculer dans sa tête. Elle était grand-mère, ça y était. Elle pourrait s'occuper de ces deux petits bouts, les enfants de sa fille. Rien que d'y penser, elle en tremblait, sa fille, sa toute petite fille était maman à son tour.

thea anniv 1Elle se souvint alors de son premier anniversaire. Thea n'était qu'un petit bébé, innocent et calme, si calme. Pensée était fière de sa fille, sans aucun doute. Thea, contrairement à sa mère, avait eu beaucoup de cran, et le courage de dire non à ses parents, pour réaliser ses rêves et s'épanouir dans sa vie professionnelle. Elle avait aussi le courage de refuser ce flot médiatique autour d'elle, en s'effaçant, et les rares fois où elle se montrait, elle vivait juste, ignorant le reste. Sa fille était bien plus forte qu'elle, et probablement plus forte que n'importe quelle héritière Staford.

Screenshot-59Thea était d'ailleurs heureuse dans son rôle. Elle adorait s'occuper de ses enfants dès le petit matin, leur faire un câlin, les nourrir, les changer, ou s'installer avec eux dans le rocking chair, quand elle se balançait, ils étaient tellement calmes. Etonnament, être chez elle ne lui posait pas trop de soucis. Elle appréhendait un peu cette période au début, arriverait-elle à se sentir bien même sans aller travailler ? Mais en réalité, elle était bien, même si elle avait tout de même hâte de reprendre le travail.

Screenshot-64Jeffery lui, n'avait pu prendre que deux semaines de congés pour rester avec sa famille. Il avait repris le travail ensuite, mais dès qu'il rentrait, il se jettait sur ses progénitures pour jouer, ou s'occuper d'eux. Être père était fait pour lui en réalité. Si au début, changer une couche ou prendre la bonne position pour donner le biberon avait été compliqué, maintenant tout lui était parfaitement naturel. Il était d'ailleurs tellement protecteur avec sa fille que Thea s'amusait à lui dire qu'un jour elle aurait un copain, ce qui faisait toujours virer le visage de Jeffery au blanc linge.

Screenshot-68Malgré son congé maternité, Thea n'avait pas arrêté de s'entraîner. Elle avait pris quelques jours pour s'occuper de ses enfants et se reposer, mais elle s'y était remise très vite. Sans musique, sa vie n'avait pas de sens. Il faisait beau en ce moment, et heureusement, elle pouvait donc sortir, sur la terrasse, ou dans le jardin pour jouer, pendant que ses enfants dormaient ou restaient juste à l'intérieur.

Screenshot-67Et pendant ce temps, c'était mamie ou papi qui s'occupait des petits. Pensée était raide dingue de ses petits enfants, ils commençaient à balbutier quelques syllabes ce qui la faisait littéralement fondre. Elle voyait en chacun quelques ressemblances avec Thea petite, et c'était assez drôle de le confirmer jour après jour. Les deux enfants étaient très calmes, et quand il pleurait, les rassembler au même endroit suffisait à les calmer généralement.

Screenshot-56Pensée finissait pas croire que Thea avait raison de ne pas sortir pendant sa grossesse. Les journalistes rodaient devant la maison. Ils étaient cependant moins nombreux qu'avant. Est-ce qu'ils avaient décidé de respecter la vie privée d'une famille ? Ou voulaient-ils simplement attendre que les enfants soient assez grands pour pouvoir les prendre en photo de manière plus fourbe ? En tout cas, deux ou trois ne lâchaient rien, et même s'ils se faisaient plus discrets, dès qu'un membre de la famille sortait, ils tentaient d'avoir quelques informations. Pensée ne disait jamais rien, sauf quand on lui demandait quelque chose par rapport à elle.

Screenshot-61Dans les semaines qui suivirent la naissance d'Alice et Samson, Jake prit sa retraite. La médecin l'avait rendu heureux depuis qu'il était jeune, mais il était temps de laisser sa place à quelqu'un de motivé et d'aussi doué. Il pourrait ainsi se consacrer à sa famille, mais aussi au jardin dont il aimait s'occuper. C'est en effet lui qui avait pris le relai depuis que Thea jonglait entre ses enfants, sa musique, et la cuisine.

Screenshot-65Depuis l'arrivée des jumeaux dans la maison, beaucoup de choses avaient changé. Thea et Jeffery s'occupaient évidemment de leurs enfants, mais leur priorité avaient évolué. La famille qu'ils formaient à présent passait avant tout. Et ils étaient plus unis que jamais, se dire qu'ils avaient utilisé leurs faiblesses mutuelles pour en faire une force était leur plus grande fierté, après leurs enfants évidemment (même si les deux jeunes pousses ne faisaient que gazouiller, et commencer à s'intéresser au monde).

Screenshot-70Au bout d'un certain nombre de semaines, Thea avait complètement récupéré de son accouchement, et la petite famille avait trouvé un rythme assez régulier. Elle commençait à se lasser de sa position de mère au foyer. On lui avait imposé de ne pas retourner travailler pour "raisons médicales ajoutées à du stress blablabla" ... C'est tout ce que Thea retenait. Sous prétexte qu'elle n'était pas sortie à la fin de sa grossesse, son congé maternité était plus long, évidemment, elle ne pouvait pas rester chez elle pour fuir les paparazzis parce qu'elle voulait être en paix. Elle fuyait les paparazzis parce qu'ils "causaient un stress trop important pour ne pas mettre en danger les enfants". Elle devait changer de médecin.

Elle occupait donc son temps libre en jouant du piano, ou de la guitare. Alice était particulièrement apaisée par la musique, ce qui permettait à Thea de la surveiller pendant que son frère dormait, tout en jouant de la musique, et donc en se préparant à reprendre son travail.

Screenshot-72Mais rares étaient les fois où, comme avant, elle pouvait jouer longuement sans prendre de pause, et sans penser. L'un de ses enfants la rappelait toujours plus ou moins délicatement à la réalité. Alice a faim, Samson se réveille et a peur, Alice a besoin d'être changée, Samson a besoin de manger. La vie de mère en général n'est pas chose facile, Thea le savait, mais la vie de mère au foyer n'était définitivement pas pour elle.

Screenshot-73Heureusement, rapidement elle put repartir travailler. Et elle adorait ça. Partir travailler, et avoir encore plus de plaisir à s'occuper de ses enfants en rentrant. Ou plutôt après avoir dormi un peu, puisqu'elle rentrait souvent très très tard.

Au milieu de tout ce "cocon familial" qui se créait petit à petit, Thea n'oubliait jamais son chat. Maggie commençait à se faire vieille, et Thea avait terriblement peur de la perdre. En attendait elle jouait avec elle, et essayait doucement de la faire rencontrer ses enfants; grandir avec des animaux était quelque chose que Thea avait adoré, elle était d'ailleurs persuadé que Maggie l'avait aidé plus que quiconque lorsqu'elle était plus jeune, et elle voulait que ses enfants puisse connaître ça.

Screenshot-74A peine quelques mois après sa reprise du travail, elle recommença ses allers-retours régulières aux WC après le petit déjeuner. Elle comprit assez rapidement que la famille allait probablement s'agrandir de nouveau, ce qui voulait dire ... beaucoup de choses.