Screenshot-88Les mois avaient filé comment le vent depuis l'arrivée dans la maison, bientôt, Alice et Samson devraient aller à l'école, laissant la petite Maud seule à la maison avec ses grands-parents. Constater tant de changements autour de lui donnait envie à Jeffery de se confier réellement, et de raconter enfin à quelqu'un ce qu'avait été sa vie à lui, sa vie avant Thea.

Screenshot-89Ahaha on dirait une garderie ici !

Thea : ... Tu reviens juste pour nous emm... hum. nous embêter ou ça se passe comment ?

Qui a dit que c'était péjoratif ?

Thea : Je te connais depuis que je suis née.

Oui bon d'accooooord ça va. Mais avoue que je t'ai manqué et que tu m'aimes fort.

Thea : Mouais.

Maiiiis... En plus j'ai suivi avec attention ce qui s'est passé hein ! Je les connais bien tes trois petiots !

Thea : Le contraire m'aurait étonné !

Et vous me manquiez (et apparement nos petits dialogues manquaient à mes lecteurs d'amur ♥ ) !

Thea : Le contraire m'aurait étonné !

Tu vas t'arrêter ou ... ? Je m'en vais, je vais voir d'autres gens !

Thea : Le contraire m'aurait étonné !

Ainsi, elle était de retour. Maya, cette présence qu'elle avait connu durant ses jeunes années était de retour pour la tourmenter davantage. Elle n'avait que peu de souvenirs d'elle, cette voix qui l'avait quitté durant l'enfance. Elle avait entendu bien des choses sur elle racontées par ses parents, et à l'occasion par les fantômes de la maison.
Allait-elle intervenir dans sa vie comme le faisait Pensée ?

Screenshot-92Jeffery : Non mais je veux dire.. Tu as ta carrière et elle est très importante pour toi je le sais. En revanche... j'aimerais bien rester à la maison quelques temps.

Thea : Tu devenir comme devenir père au foyer ?

Jeffery : Oui voilà ! Mais je travaillerais de la maison, en poursuivant mon livre tu vois. Et puis ça me permettra de passer du temps avec les enfants et avec toi.. Nos horaires sont assez décalées en ce moment !

Thea : Pourquoi pas ! Je n'y vois aucun inconvénient tant que tu es heureux ! .. Tu es heureux n'est-ce pas ?

Jeffery : Oui évidemment ! Pourquoi cette question ?

Thea : Je ne sais pas.. Je ne pourrais pas vivre sans ma carrière, notre famille représente beaucoup pour moi, mais la musique aussi ...

Jeffery : Je le sais bien, c'est pour ça que je ne te demanderai jamais d'y mettre un terme ! Bon, je vais aller au bureau, voir mon patron !

Screenshot-95Pensée refusait l'idée de prendre sa retraite. Son mari l'avait fait des années auparavant mais elle refusait : son métier lui plaisait, et elle allait à son rythme. Elle pouvait passer une journée à peindre de l'aurore au coucher du soleil, tandis que le lendemain si elle ne voulait pas, elle pouvait s'occuper de ses petits enfants.

Alors toi comment tu vas ? Enfin tu me connais bien je sais tout, mais parle moi un peu de toi quand même !

Pensée : Tout va bien pour moi, tu le sais bien ! Avec Jake on est heureux !

Je sais oui ! Alors être grand-mère ça fait quoi ?

Pensée : Ça donne l'impression de retourner des années en arrière avec les petits. Et puis on s'en occupe beaucoup avec Jake, surtout quand Jeffey est au travail !

Oui j'ai vu ça. J'ai pas l'impression que Thea ressemble aux héritières mères poules précédentes !

Pensée : J'étais pas maman poule !

*hum hum* si ! mais c'est loin d'être quelque chose de mal !

Pensée : Si tu le dis.. Quoiqu'il en soit oui, Thea ne l'est pas.. Je ne sais pas si elle se sent vraiment bien dans sa vie actuellement..

Je ne peux pas répondre à sa place tu le sais bien. Mais je pense qu'elle vous aime tous et qu'elle est heureuse avec Jeff. Si elle a quelque chose à dire elle le dire, ta fille a du caractère tu le sais bien !

Pensée : ah ça oui !

Screenshot-98Coucouuu toi !

Alice : Abaga gaga bataga ! Mamaa

Oui... bien sûr. Je suis d'accord ! THEAAAAA TA FILLE T'APPELLE !!  .... THEAAAAA !

Screenshot-99Elle entendait la voix qui hurlait de l'autre côté de l'écran, mais choisissait de l'ignorer. Revenue depuis peu comment pouvait-elle s'autoriser à la diriger ainsi? Thea trouvait refuge dans sa musique, et laissait de plus en plus ses enfants jouer seuls dans leur nurserie. Elle avait envie d'aller travailler quand elle était chez elle, et une fois au travail elle ne voulait pas que ça s'arrête. Son rôle de maman lui plaisait, évidemment elle aimait ses enfants, mais quelque chose était différent. Elle ne ressentait pas cette chose incroyable qui prend aux tripes décrite par sa mère et avant elle sa grand-mère. Ah.. Becca qui avait choisi d'être mère au famille pour élever ses 5 filles.

Bon... tu as l'intention de m'écouter un jour ou ... ?

Thea : Et pourquoi ?

Bah parce que ta fille t'appelle !

Thea : Elle peut jouer seule t'en fais pas pour elle tout ira très bieeeen

Screenshot-103Cela faisait des années maintenant : des jours, devenus des mois eux-même accumulés. Depuis tout ce temps, Jeffery et Thea étaient fiancés. Ils portaient tous deux une bague, les parents de la jeune femme étaient au courant, mais ils ne semblaient pas pressés d'officialiser tout ceci. Mais maintenant que leurs enfants devenaient "grands", ou du tout moins "moins petits" selon Pensée, le couple avait eu envie de faire une vraie fête de mariage, ce qui demandait toute une organisation. Tous deux voulait faire une fête, mais rien de grand, de phénoménal : juste la famille proche -soit les frères de la mariée et quelques amis- , du gâteau, de la danse et bien évidemment la discrétion la plus totale pour se protéger des journalistes.

"Maman, s'il te plaît ne fais pas de gaffe quand tu vas retrouver tes amies, ou au musée hein ! On ne veut surtout pas que ça s'ébruite !

- Mais oui ma chérie, ne t'en fais pas.Tu as eu tes frères au téléphone ? Peter sera là à temps ?

- Ne t'en fais pas maman, il arrive trois jours à l'avance pour pouvoir se remettre du décalage horaire et être en super forme pour la fête.

- Je pourrais lui proposer de dormir à la maison quelques jours non ? Ce serait bien de se retrouver tous ensem...

- Hum... Je ...

- Oui ?

- Je ne pense pas que ce soit nécéssaire. Je veux dire, Peter est adulte maintenant, il a loué un appart en ville pour tout le mois. Mais il viendra souvent, il l'a promis ! Il veut connaître ses neveux et nièces, et nous voir évidemment. "

Pensée savait que son garçon était grand, qu'il était adulte au même titre que Thea et Matthew, cependant elle avait toujours un petit pincement au coeur. Matthew appelait régulièrement pour donner des nouvelles à tout le monde, même si la plus informée dans la maisonnée était Thea.
Peter, lui, appelait plus rarement et ne parlait pas vraiment de sa vie privée à ses parents, seule sa soeur savait tout. Alors, quand il était en ville, Pensée avait envie de passer du temps avec lui, beaucoup de temps, comme quand il était enfant. Pour le moment, elle tentait de s'occuper avec le mariage de sa fille.

"Bon, Jeffery, combien de places doit on prévoir pour vos proches ? Deux pour vos parents je suppose, mais vos amis ? Le reste de votre famille ?

- Je ... je n'ai personne. Pas de parents, pas de famille, pas besoin de prévoir des places en plus, ni de rajouter des rations au buffet

- Mais enfin si allons ! ajouta Jake, ne soyez pas timide, nous serions ravis de les rencontrer !

-Non.. Je vous assure, je n'ai personne. Excusez moi. "

Et il sortit de la pièce précipitemment, rejoint dans les minutes suivantes par Thea.

Screenshot-105Elle retrouva Jeffery effondré dans leur chambre en train de pleurer. Cela faisait plusieurs années qu'elle partageait sa vie maintenant, et rares étaient les fois où elle avait vu son amoureux verser des larmes. Plus elle le regardait pleurer, plus elle pensait à lui et notamment à son passé. Thea avait raconté toute l'histoire de sa famille à son compagnon, ce qui était nécessaire pour comprendre l'enjeu de l'héritage transmis par sa mère, mais elle n'avait omis que très peu de choses : il savait tout, incluant ses années difficiles. Elle, cependant, n'avait que peu d'informations sur sa vie à lui. Elle savait qu'il avait eu une enfance et une adolescence tout aussi compliquée que la sienne et qu'il avait grandi en majeure partie dans un foyer.

Une fois qu'il eût séché ses larmes, il lui raconta tout. C'était comme un torrent qui allait de plus en plus rapidement avec une force croissant entraînant tous les éléments extérieurs sur son passage.

Elle comprenait maintenant. Elle comprenait les angoisses de Jeffery quand il a su qu'il allait être père, elle comprenait tout tellement mieux. 

Screenshot-106Thea : Je t'aime

Jeffery : Je t'aime. Et on va se marier

Thea : Enfin !

Screenshot-90Alors comme ça tu vas te marier ?

Thea : Oui il était temps !

Vous allez faire ça bientôt j'espère !

Thea : Oui il faut juste qu'on trouve le temps de tout réinstaller dans le jardin, qu'on achète de quoi préparer à manger, que je me trouve une robe, que je décide quelle coiffure faire, qu'on achète des habits aux enfants, que je pose des jouers, et que...

Oui oui oui ... Eh bah vous n'êtes pas sortis de l'auberge !