Screenshot-39Tous les cartons avaient été chargés dans un gros camion jaune, ce qui avait donné lieu à presque une heure de trajet au son des histoires de Jeff et Thea sur la fac. En effet, tous les camions de déménagement là-bas étaient jaunes aussi. Ils racontèrent ainsi des choses, notamment des choses concernant leur histoire à eux deux, que Jake ignorait, entraînant alors un petit regard en coin (aka regard de_la_mort_qui_tue) envers Jeffery.

Screenshot-41[Nous allons repasser en "narration" comme avant, juste pour que je vous fasse faire le tour du propriétaire ^^

Voici donc l'entrée, ]

Screenshot-42[la cuisine, avec au fond à gauche une petite SDB, la porte que vous voyez à côté de la bibli est celle de la chambre de Jeff et Thea que vous verrez plus bas]

Screenshot-43[Nous sommes ici plus loin, avec salon/salle à manger, et THE piano qui est là depuis Tina tout de même ! Au fond vous apercevez la nurserie ouverte avec la porte sans porte dont j'ai zappé le nom ]

Screenshot-44[Ptite vue de la nurserie, sachant que j'ai rajouté des jouets ensuite, j'avais zappé sur le coup ! ]

Screenshot-45[Evidemment, que serait une maison Staford sans salle de sport, elle est petite, mais ça suffit, seul Jake fait du sport donc.. ]

Screenshot-47[Nous voici donc au premier étage. A gauche il y a l'escalier (l'accès se trouve dans l'entrée Cf photo de l'entrée donc), et là un graand couloir avec tous les portraits des couples de la G1 à la G5. Les portraits de Thea et Jeff ne sont pas encore faits. La porte à gauche donne sur la chambre de Pensée et Jake. Il y a aussi une partie du couloir à droite avec 3 portes pour les 3 autres chambres de la maison, mais elles sont vides puisque les enfants de la G7 n'ont pas encore l'âge d'avoir une chambre]

Screenshot-48[La chambre de Pensée et Jake. J'avoue que je me suis pas foulée... j'avais un peu la flemme, d'autant que j'ai mal pensé la forme de cette pièce]

Screenshot-49[Nous sommes de retour au RDC, avec la chambre de Jeff et Thea. La porte du fond donne sur une SBD privée, mais pareil je voyais pas d'intérêt à la montrer]

Screenshot-52[Nous voici dans le cimetière familial. Ouuh que ça fait glauque. Héhé... Bref, toujours pour vous situer, la fenêtre que vous  voyez donne sur la salle de sport, elle-même accolée au salon. Ça va je vous perds pas encore ?]

Screenshot-53[Devant, il y a donc le fameux potager de Jake (j'avoue, flemme de tout lui refaire faire, j'en ai refait un avec buydebug oulala)]

Screenshot-54[Accolé au garage, vous avez un espace pour les ptits bouts qui courront bientôt de partout et ... ]

Screenshot-55[ET je voulais vous montrer la vue. Alors JE SAIS JE SAIS ce ne sont "que" des pixels, mais j'adooore cette vue]

Screenshot-56Très rapidement, la famille s'accoutuma à la maison, aux nouveaux emplacements des pièces, et ainsi de suite. Thea passait la quasi totalité de son temps libre avec ses enfants, elle ne sortait plus autant qu'avant, et n'allait pas au parc tous les jours comme elle l'avait imaginé étant enceinte. Elle découvrait autre chose avec ses enfants, et la nouvelle maison permettait de petites balades, courtes certes, mais suffisantes pour montrer aux aînés différentes plantes, fleurs et fruits. Elles permettaient par ailleurs de sorti Enzo (le chien si vous avez oublié puisqu'on en parle pas beaucoup), et parfois Maggie se joignait à la compagnie. Il semblait d'ailleurs qu'Alice développait le même amour que sa mère pour la nature, et même plus généralement pour les animaux.

Screenshot-57Cependant, Thea commençait à sentir à nouveau cette sensation d'étouffement chez elle. Elle était bien plus rare et bien mois intense qu'il y a quelques années pendant sa première grossesse mais elle était là. Si elle avait pu s'en défaire pendant plusieurs années, son goût pour le travail, enfin SON travail, reprenait le dessus. Elle adorait s'occuper de ses petits, mais elle avait envie de reprendre un rythme plus éffrené, moins calme. Quand cette sensation revenait, elle choisissait tout simplement de sortir, et d'aller jouer de la guitare dehors. Dans le jardin évidemment, elle ne pouvait pas parcourir des kilomètres à chaque fois, mais c'était suffisant pour se calmer.. du moins pour l'instant.

Screenshot-58L'ensemble de la famille reconnaissait cependant leur chance. Maud était toute petite, elle nécéssitait donc une grande attention. Cependant, Samson et Alice étaient plus tranquilles, on pouvait les laisser tous les deux dans la même pièce, ils étaient calmes, et jouaient ensemble. Les rares fois où Jeffery et Thea s'accordaient du temps pour eux et que Jake jardinait, Pensée installait Alice et Samson dans le parc, et les regardait jouer à "coucou" ou avec les cubes, tandis que la petite Maud se balançait tranquillement dans la petite balancelle du salon.

Screenshot-60Pensée passait toujours autant de temps à peindre. Ses tableaux étaient de plus en plus travaillés et tiraient vers le chef-d'oeuvre, ils ornaient les murs de la maison, la rendant plus vivante. Mais au-delà de la production artistique qu'elle en tirait, la peinture était un véritable moment de réflexion pour elle, elle ne savait comment lui en parler, mais Pensée sentait bien que sa fille se détachait du cocon familial petit à petit. C'était déroutant, elle pouvait être très présente, s'occupant de ses trois enfants, puis juste après totalement absente, sortant brutalement de la maison pour aller jouer dehors, sans rien dire à personne. C'était délicat d'en parler à Jeffery, et Jake disait que "ça lui passerait, c'est pas facile de devenir parent, et puis son travail lui manque". Mais Pensée n'arrivait pas à relativiser autant que son conjoint..

Screenshot-61En plus de la guitare, Thea jouait toujours du piano. Elle était toujours très concentrée, presque plus que quand elle grattait, c'était pour elle un moyen de s'évader ou de penser, comme sa mère et la peinture. Cette dernière faisait des tentatives régulières pour comprendre ce qui arrivait à sa fille. Lorsque Thea revenait du jardin, elle passait souvent une dizaine de minutes ou plus à jouer du piano, à être là physiquement, mais plus vraiment mentalement. Pensée prenait alors un de ses petits enfants dans les bras, les aînés réclamant de plus en plus "maman".

"Thea, tu ne veux pas aller jouer avec Alice ? Elle te réclame depuis tout à l'heure.

- Non maman, j'irai plus tard, je joue un peu avant.

- Mais, chérie elle a besoin de toi tu sais"

Cette phrase avait le don d'agacer Thea, mais aussi de réveiller des choses enfouies en elle. J'avais aussi besoin de toi quand j'avais 15 ans et pourtant... Mais elle ne disait jamais rien, se contentant d'ajouter "J'ai BESOIN de jouer un peu maman, je m'occuperai d'elle après, elle peut jouer avec Samson un quart d'heure"

Screenshot-62A la différence d'Alice, Samson n'aimait pas être dehors, mais comme sa soeur, il était régulièrement emmené dehors en poussette, encore plus depuis l'emménagement, et ce malgré ses réticences. En effet, les adultes de la famille (et tout particulièrement Thea) pensaient qu'à force d'être dehors il apprécierait ça un minimum, même si les résultats ne semblaient pas être très probants.

Cependant Jeffery était toujours le premier volontaire pour sortir avec ses enfants. Aux yeux de toute la famille, il incarnait le "père modèle", toujours là pour s'occuper des enfants, mettant son temps libre à part, ou plutôt l'utilisant pour sa famille. Personne n'était d'ailleurs avare de compliment envers lui, faisant remarquer sa manière astucieuse de faire avaler sa purée de carotte à Alice, ou sa façon d'encourager Samson à parler au lieu de pleurer et crier. Chaque parole qui sortait de la bouche d'un membre de son foyer réchauffait le coeur de Jeffery. Il avait toujours vu la famille Staford comme un modèle, de même que de nombreuses personnes à travers la ville et au-délà. En effet, depuis que Tina et Roméo s'étaient fait connaître, tout avait été médiatisé, et beaucoup de gens prenait cette famille pour "la petite famille modèle". Sa rencontre avec Thea avait malgré tout bouleversé sa manière de voir les choses ; il avait ainsi pu apprendre que malgré les apparences et les journaux, l'adolescence de l'héritière avait été extrêmement complexe et qu'elle avait senti l'impuissance de sa famille face à son mal-être, ils avaient finalement trouvé une manière de l'aider même si cela avait nécéssité des années. Les parents de sa fiancée avaient au moins essayé, et n'avaient jamais cessé de se démener pour leur fille, EUX.

Plus les années passaient, et plus Jeffery avait envie de s'ouvrir, et d'en dévoiler plus sur lui. Ainsi lentement il communiquait de plus en plus "d'indices" concernant son passé.

Screenshot-64Thea en était bien consciente. Elle avait rencontré Jeffery lorsqu'elle avait à peine dix-huit ans, ce n'était qu'une jeune adolescente perdue, mais pas lui, et ça elle l'avait tout de suite vu à cette fameuse fête à fût, lors de son arrivée sur le campus. Jeffery lui avait parlé de son passé parfois, mais il était toujours resté très évasif sur certaines choses, elle savait que son passif était "complexe", "difficile", il était allé jusqu'à employer le mot "douloureux" une fois, et avait même avoué avoir passé une partie de son adolescence dans un foyer pour ado. Mais c'était tout. Il disait ne plus avoir de famille ni proches de son ancienne vie. Elle remarquait cependant les efforts qu'il faisait dernièrement pour en dévoiler plus, et ne voulait pas le brusquer. S'il voulait, il viendrait vers elle.